vendredi 21 février 2014

qui jette un oeuf, jette un boeuf



Vingt kilos
C'est souvent le poids qu'acceptent de transporter gratuitement les compagnies aériennes en soute.
C'est aussi la quantité d'aliments non-consommés que chaque français jette par année, sept kilos étant encore carrément emballés (source Ademe). Tout au long de la chaîne ? Un joli total de plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires. Pas certain que ça rentre en soute, ni vraiment dans nos poubelles d'ailleurs.

Manger c'est bien, jeter ça craint.

Les poubelles débordent de nos restes et le nombre de repas servis aux Restos du cœur explose.
Jeter de la nourriture c'est aussi jeter de l'argent par dessus bord, gaspiller de l'eau (chaque aliment représente un certain volume d'eau consommé pour le produire, le transformer, le préparer, l'emballer, bla bla). Il y a des enjeux derrière le gaspillage alimentaire.

Rocket Juice enfile sa cape ! Car nous pouvons tous agir simplement contre le gaspillage alimentaire :


Au moment des courses
Vérifier les dates de péremption avant d'acheter / Faire une liste pour éviter les achats compulsifs / S'assurer de l'état des stocks dans ses armoires, congélateur, réfrigérateur.


Au moment du stockage des aliments 
Les premiers aliments entrés dans les placards ou le frigo sont aussi les derniers sortis.
Il existe des astuces pour conserver plus longtemps certains aliments. La salade se ravive en laissant tremper une heure les feuilles avec un morceau de sucre dans un grand volume d'eau. Pour rajeunir de vieilles carottes, il suffit d'ajouter une cuillerée à café de sucre à l'eau dans laquelle bouillent 7 à 8 carottes. Le pain reste moelleux dans une boite avec une moitié de pomme.
Google est votre ami pour dénicher ces combines.


Partager ses aliments plutôt que de les jeter
Il vous reste des yaourts, des carottes et du jambon ? Le site Partage ton frigo vous géolocalise et propose à tous les gens inscrits dans votre quartier de venir les chercher. Le site fonctionne sur n'importe quel navigateur Internet, mobiles inclus.


Consulter le site Zéro-Gâchis
Un site malin où sont répertoriés chaque matin les produits démarqués dans les supermarchés partenaires. Ces articles approchent de la date limite de consommation (la DLC à ne pas confondre avec la date limite d'utilisation optimale, DLUO qui induit souvent en erreur) mais sont tout à fait consommables et souvent moins chers. Le service Zéro-Gâchis est gratuit.


Cuisiner les restes
On peut tout faire avec des restes. Si on est pas Top Chef, on peut se faire aider par quelques sites comme Ya quoi dans mon frigo, Que faire avec ou le célèbre Marmiton.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire