samedi 13 août 2016

rockestionnaire #1


avec ma mini belette qui me donne envie chaque jour de changer le monde !


Aujourd'hui on vous propose de découvrir une nouvelle rubrique : le rockestionnaire !

Chaque mois, retrouvez une petite interview de gens formidables qui ont décidé de changer leur quotidien pour mieux vivre demain !
Aller, je ne sais pas si je suis quelqu'un de formidable, mais pour l'inaugurer, je me prête la première à ce joyeux question / réponse :


1/ Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je travaille pour l'édition jeunesse. Je vis en couple à Lyon et je suis maman d'une petite fille géniale (en toute objectivité).


2/ Te sens-tu l'âme écolo ? 
 Carrément ! Surtout maintenant que j'ai pris la décision de ne plus manger de viande !


3/ Dans l'éducation que tu as reçue, y avait-il une conscience écolo ?
Non, pas vraiment. J'ai grandi dans les années 80-90 où l'on consommait souvent tout et n'importe quoi. On ne s'est jamais posé la question de savoir si ce que nous consommions était bien ou pas, bon, ou mauvais.


4/ Si tu en as eu un, quel a été ton déclic ? Une rencontre, un reportage, un livre ? 
Tout est venu très progressivement à partir du moment où j'ai quitter le cocon familial il y a 11 ans. Comme tout jeune qui découvre les joies de l'indépendance, j'ai été confrontée au délicat problème de l'entretien de la maison et de la préparation des repas. Comme je suis une grosse cancerophobe, j'ai profité d'être seule maître à bord pour n'acheter que ce qui me semblait le moins nocif pour ma santé. Et puis, de fil en aiguille, je n'ai plus acheté que du bio, consciente de l'impact que cela pouvait aussi avoir sur l'environnement. Je n'avais pas un gros budget du tout mais je me débrouillais. Même si ça ne m'empêchait pas d'acheter beaucoup de merdes pour tout le reste.


5/ Quelles sont tes bonnes habitudes ?
Je n'utilise presque plus rien de jetable dans ma salle de bain. En hiver, j'essaie de me laver d'avantage au lavabo pour économiser l'eau. Je veille à acheter le moins de produits emballés possible et je ne manque pas de sermonner mes voisins quand ils mettent n'importe quoi dans la poubelle verte (même si je dois moi-même faire des erreurs). Et quand je veux me débarrasser d'un objet qui peux encore servir, j'ai pris la bonne habitude de le déposer dans une boîte d'échange ou une Givebox. Et j'essaie de ne plus acheter de vêtements made in China. Et puis autant que possible je ramasse les emballages qui traînent par-terre, type paquet de chips ou bouteille en plastique, pour les mettre dans la poubelle la plus proche (en général moins de 100m).


6/ Quelle serait ta prochaine étape ?
Me tenir à mon nouveau régime alimentaire : ne plus manger de viande du tout et réduire ma consommation de produits laitiers. Il faut que je trouve des alternatives et que j'adopte de nouvelles recettes ! Il faut aussi que je prenne l'habitude de refuser les pailles en plastique proposées dans les bistros et les restaurants dans le cadre dans ma démarche zéro-déchet. 


7/ Ce qui t'énerves le plus au quotidien ? 
Voir qu'en 2016 des gens jettent encore leurs emballages par-terre ! Ça en dit long sur leur prise de conscience...

 
8/ Quelle est ta plus grosse honte ? 
Hier, j'ai jeté une grosse quantité de muesli dans sa boîte, il y avait des insectes dedans (eurk), j'ai pas cherché à faire dans la demie-mesure, j'avoue... Je suis une vraie chochotte quand il y a du moisi, ou pire des insectes...


9/ Une habitude vraiment pas bien à nous avouer ? 
J'aime rester longtemps sous la douche et j'ai vraiment du mal à m'en passer ! Mais j'y travaille ! D'où les toilettes au lavabo l'hiver ;)


10/ Une astuce à partager avec nos lecteurs ? 
Pour remplacer la viande, les légumes secs sont une excellente source de protéines : haricots, lentilles, fèves, pois chiches... Le seitan est top aussi pour éviter de tomber dans le soja.




Mélisande


4 commentaires:

  1. En supprimant le plus possible le lait et le fromage, j'ai dit adieu à l'arthrose et autres douleurs. Les résultats se ressentent au bout d'une semaine :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est bon à savoir ! Je ne consomme plus de lait mais j'ai encore du mal à me passer de fromage... step by step !

      Supprimer
  2. Oui, le fromage c'est pas évident, en tout cas, le lait de chèvre et donc les fromages à base de ce lait est souvent mieux toléré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, en général je suis plus encline à consommer les fromages de chèvre :)

      Supprimer