mardi 4 octobre 2016

rockestionnaire #3

Aujourd'hui c'est Aurélie qui répond au rockestionnaire  !

Vers l'infini et au-delà avec ma fille Violette :-)


1/ Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Aurélie, dite LaVilaine!, libraire, expatriée, aime les bêtes et la nature, et un peu les humains aussi, surtout les gentils, bienveillants et un poil altruistes.


2/ Te sens-tu l'âme écolo ?
Hmmm, l'écologie... C'est ce qui concerne tout ce qui vit? Ben, oui, forcément, les choses, les êtres me plaisent mieux vivants et c'est bien qu'ils périssent pas d'autre chose que de mort naturelle quoi, genre la pollution, par ma faute, ou parce que je les aurai voulus dans mon assiette ou sur mon dos ^^


3/ Dans l'éducation que tu as reçue, y avait-il une conscience écolo ?
Au début pas spécialement. Enfant des années malbouffe, des trucs industriels, fluos, en sachet et j'en passe, on se posait pas la question, on suivait le mouvement. On regardait 30 millions d'amis, on aimait les bêtes mais ça n'empêchait pas que les hommes de ma famille aillent à la chasse ou qu'on mange du foie gras à Noël. Mon père économisait quand même l'eau et le chauffage, nous faisait éteindre les lumières, mais c'était plus pour pas jeter l'argent par les fenêtres. Cela dit ça conditionnait (aurait dû conditionner) quand même les réflexes. Et aujourd'hui mes parents font leur pain, leurs yaourts, se tournent vers le bio et on partage ça!


4/ Si tu en as eu un, quel a été ton déclic ? Une rencontre, un reportage, un livre ?
D'abord la cause animale, puis la mienne! Marre de les manger, d'ingérer du poison ou d'en mettre sur ma peau. Végétarisme et cosmétiques non testés sur les animaux. Gamine j'avais vu Atlantis et j'étais passionnée par les fonds marins. Puis j'ai vu des reportages avec des caddies au fond des mers et puis du plastique dans le bide des poissons et des pailles dans le nez des tortues, ça m'a traumatisée.


5/ Quelles sont tes bonnes habitudes ?
Je trie, les bouchons, les piles, l'organique, puis comme tout le monde papier, verre, plastique.
Je n'achète pratiquement que du seconde main, à 90%, sérieusement, c'est mon dada.
J'adore la récup, pour mes meubles, je fais les encombrants (voire les poubelles, si, si, même pas honte!), le bon coin, les braderies, j'aime les trucs uniques, vieillots, pas chers (j'ai l'air d'une sainte mais en fait je suis rapiat^^)
Je trie mes vêtements, je revends, je donne, je mets dans les containers.
J'achète encore en grande surface mais je privilégie les formats familiaux (moins chers déjà, ils durent plus longtemps et il y moins d'emballages), j'achète en vrac, avec mes sacs en coton parce que les petits sacs en plastique tout fin qui peuvent même pas resservir de poubelle ça me fatigue.
Je marche (c'est facile, j'ai pas le permis), je prends pas l'avion (c'est facile j'en ai la trouille), et j'achète low (je me passe de plein de trucs) et bio quand le porte-monnaie le permet (et souvent le fait d'acheter moins de conneries te le permet).
Et puis j'en parle à ma fille, aux gosses, de cette planète qui les abrite, et qui a besoin d'eux pour prendre soin d'elle.

 
6/ Quelle serait ta prochaine étape ?
Faire mes yaourts! Mes parents m'ont déniché une yaourtière SEB des seventies, la orange, et en brocante pardi! Ils m'appellent tous les jours pour savoir ce que ça donne, alors j'aime mieux te dire que j'ai intérêt à m'y mettre!
J'aimerais arrêter d'acheter certains produits transformés que je consomme encore par facilité ou gourmandise.


7/ Ce qui t'énerve le plus au quotidien ?
Je suis pas irréprochable donc je ne me vois pas juger mais par contre les petites incivilités comme les papiers par terre, les mégots de clope, partout, même à la plage, c'est sale, c'est inexcusable, oui, j'ai du mal à la fermer dans ces cas-là...


8/ Quelle est ta plus grosse honte ?
Hou là là, j'ai des casseroles à confesser...
Je me souviens souvent d'un de mes gestes: on venait de m'acheter une Barbie en supermarché, et, pour bien marquer mon contentement, mon excitation, ma joie, et gratifier mon bienfaiteur, j'ai ouvert la boite à toute vitesse sur le parking et l'ai jetée...par terre... Indifférence générale, mais j'ai régulièrement envie de prendre ma Delorean pour réparer mon geste et expliquer la vie à la petite fille que j'étais. Sinon j'ai rien retenu des leçons de mon père, j'oublie parfois la lumière, je gaspille la flotte, encore, trop...


9/ Une habitude vraiment pas bien à nous avouer ?
Malheureusement oui, pour la flotte, trop de temps sous la douche, l'eau qui coule pour les dents, pour la vaisselle, pour les chasses d'eau...
J'adore les sushis alors qu'il parait que c'est un vrai génocide marin leur fabrication, j'ose pas revérifier... Les bonbons aussi, je sais combien c'est bourré de saloperies, j'ai beau les acheter en vrac, c'est pas suffisant, je me dis "mais comment des trucs aussi jolis pourraient faire tant de mal? (gélatine, additifs etc...), et pourtant. Et puis je pète, pas bon pour l'effet de serre, j'essaie d'arrêter mais c'est dur! ;-p


10/ Une astuce à partager avec nos lecteurs ?
Je ne prétends pas pouvoir donner de conseils ou faire la leçon...
Mais une chose que je répète souvent à ma fille, mon homme, ceux que j'aime:
"Agis de manière à ce que tu n'aies rien à te reprocher", en paix avec toi même et avec le reste. Chaque geste compte, le battement de l'aile du papillon, tu vois?
C'est pas s'acheter une bonne conscience, c'est avoir la conscience tranquille, c'est ça le bien-être, c'est ma philosophie, s'il en est.




Aurélie



les précédents questionnaires : rockestionnaire #2 & rockestionnaire #1

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire