vendredi 20 janvier 2017

juste une mise au point

 






On vit dessus, on marche dessus, on respire, on aime, on court, on rit, on pleure, on vole. On se dispute, on crache, on crie, on tue. On salit. On oublie. On oublie que l'on est infimement ridicule. Qu'est-ce que l'Homme représente aux yeux de l'univers pour être si prétentieux ? Réponse : rien (Rick Hunter riprizent) Vous vous sentez meilleur que les autres avec vos pompes dernier cri ? Vous ne vous sentez plus pisser parce que vous êtes passé à la TV ? Vous pensez que votre vie mérite toute l'attention du monde parce que vous réussissez mieux que les autres ? Vous pensez que 82K likes sur Instagram font de vous le roi du monde ? Dîtes-vous bien que le Monde s'en fout. Vous n'êtes rien. 

Dans 100 ans on vous aura oublié.

Le temps d'un clignement d'œil au regard de l'univers.

Si vous voulez laisser une trace, changez le monde ! Aimez, vivez, transmettez. Respectez. Préservez. L'environnement, la vie, l'amour, l'oxygène, l'eau. Pour que les générations futures puissent vous remercier. Pour que les autres espèces puissent exister encore longtemps. Pour qu'on puisse tous vivre sur Terre encore quelques milliards d'années. 

On vit chacun sur sa planète sans avoir les pieds sur Terre. Il est parfois bon de prendre du recul et de se rappeler avec humilité que l'on ne fait que passer. On est rien. De prétentieux petits riens qui n'avons la chance d'être en vie que par un heureux hasard.

Personne n'a besoin de nous. La Terre n'a pas besoin de nous.

En revanche, nous sans elle, nous ne sommes plus rien, nous n'existons plus du tout. Nous lui devons tout (si cette phrase sonne comme un slogan d'autocollant, tant pis). Alors pensez-y avant de jeter votre plastique gras de pizza surgelée ou d'acheter une fringue dégueulasse pleine de produits chimiques. La Terre vaut mieux ça. Et même si nous sommes des petits riens, nous aussi on vaut mieux que ça.



crédits photos // la Terre vue de la Lune lors de la mission d'Apollo 11 (1969, N. Armstrong, M. Collins et E. Aldrin) et la Terre vue de l'ISS par Thomas Pesquet (2017)



Mélisande


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire